Astuces anti-numérique : les 3 conseils de Bivouvou

Astuces anti-numérique : les 3 conseils de Bivouvou

Marre que vos pitchous restent bloqués devant leurs écrans et qu’ils rechignent à l’idée de toute activité non-numérique ? Pas de panique, Bivouvou vous donne ses conseils pour limiter la casse. Entre négociation et nouvelles alternatives, il est grand temps d’apprivoiser vos écrans et avec eux, les habitudes de vos petits. On lit de plus en plus « pas d’écran avant 3 ans », ce qui est bénéfique pour l’enfant afin de développer ses cinq sens. Mais passé cet âge il ne faut pas non plus basculer dans les extrêmes non plus, trop d’écrans ou pas du tout !

L’autorégulation

Avant toute chose, sachez que chez Bivouvou, on ne pense pas qu’il faut complètement bannir les tablettes et autres outils numériques de chez vous, bien au contraire. Mais le danger, c’est le temps qu’on y consacre : si vos enfants prennent l’habitude d’utiliser les tablettes et compagnie sans autre forme de distraction, alors il faut se poser les bonnes questions et agir vite pour ne pas tomber dans la dépendance.

Et pour ça, pas la peine de prendre un ton alarmiste : il suffit juste d’expliquer à vos enfants pourquoi il faut réduire le temps d’utilisation et bien leur préciser que ce n’est pas interdit mais bien limité. Fixez des limites et veillez à ce qu’ils s’y tiennent bien. Ils bougonneront sans doute un peu au début, mais progressivement, ils trouveront d’autres rituels naturellement, seuls ou avec vous. Mais n’oubliez pas que si vous devez avoir l’air crédibles aux yeux de vos enfants, vous devrez aussi limiter votre pratique : une petite cure numérique vous fera le plus grand bien.

De nouvelles alternatives

Pour que vos pitchous se décollent de leur tablette, l’objectif sera de leur montrer qu’il existe d’autres choix que le numérique. Travaux manuels, lecture, écriture, jeux en extérieur, il existe tellement de possibilités que le plus compliqué sera de tout leur présenter. Profitez en aussi pour jouer collectif et proposez des projets en famille, sortez au cinéma ou à la piscine, jouez aux jeux de société, privilégiez les relations sociales réelles en organisant des goûters avec les copains et la famille, l’important c’est qu’ils comprennent qu’ils ont le choix : « l’alternance d’activités attractives, diversifiées importe plus que la lutte contre l’excès car elle favorise un développement harmonieux » explique Serge Tisseron.

De plus, les technologies peuvent être aussi utilisées à bon escient, voire même collectivement : jouer en famille peut être un bon moyen de fédérer tout en offrant un peu d’écrans à vos enfants. On peut aussi se tourner vers de nouvelles applications ludiques, qui mêlent travaux manuels et nouvelle technologie comme Wakatoon (http://fr.wakatoon.com/). Le principe ? Grâce à un livret de coloriage un brin magique et une application, les dessins prennent vie sur l’écran de votre smartphone. Aujourd’hui, de nombreuses applications utilisent le principe de la réalité virtuelle et offrent des possibilités infinies à vos pitchous en les impliquant de façon créative dans le processus.

L’implication parentale

Hé oui, encore un conseil qui peut sembler banal à première vue mais qui a toute son importance pour comprendre ce qui plaît tant à vos enfants. N’hésitez pas à les interroger sur leurs habitudes et leurs préférences en matière de jeux vidéo ou d’application : d’une part ils seront heureux d’évoquer tout ça avec vous, et de l’autre cela vous permettra aussi de voir ce qui leur plaît réellement, et de leur procurer les mêmes sensations autrement que par le numérique. Rien ne vous empêche non plus de jouer avec eux.

Et s’il y a bien une pratique efficace pour se sentir bien dans sa peau quand on est enfant, c’est de partager du temps avec ses parents. N’hésitez pas à le récompenser de son temps passé sans les écrans, créez vous des moments rien qu’à vous, faîtes des sorties entre vous, partagez votre passion avec eux, que ce soit du jardinage, de la couture ou de la peinture, ce qui permettra à votre pitchou d’associer le temps sans numérique à des moments de purs plaisirs et les tablettes deviendront accessoires.

La Team Bivouvou

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *