Bébé à la montagne, ça vous gagne !

Bébé à la montagne, ça vous gagne !

Vous venez d’être parents et souhaitez prendre quelques vacances ? Pourquoi ne pas se laisser tenter par l’air frais de la montagne? Il est tout à fait possible de passer d’agréables vacances estivales en montagne avec son bébé, mais bien entendu, cela suppose une bonne organisation et certaines règles de base à respecter.

Voici quelques conseils bien avisés :

Il faut bien préparer tout le nécessaire pour que bébé soit comme à la maison, car même s’il n’a que quelques semaines, il s’est déjà habitué à son chez lui et risque d’être un peu déboussolé. Si vous n’allaitez pas, pensez à rapporter suffisamment de lait, plus que pas assez, des couches, un babyphone, la poussette, un parasol à poussette, un porte-bébé, un transat, un berceau, le nécessaire de toilette, de soins etc.

Bref c’est un véritable déménagement, surtout pour tout faire rentrer dans la voiture !

Il faut également penser à prévoir des habits s’il fait chaud et froid, car la journée le soleil est assez fort en montagne et durant la nuit la température chute. Il y a d’autre part beaucoup de vent, surtout ne pas oublier un bonnet. Il faut bien protéger bébé du froid et éviter qu’il ne reste trop longtemps immobile, surtout si vous l’avez dans un porte-bébé. Concernant le soleil, il faut des lunettes de soleil de qualité. Vérifiez régulièrement que bébé les a toujours sur le nez ! Par contre certains bébés ne supportent pas encore les lunettes, le mieux est de mettre bébé contre soi et de le protéger avec un chapeau. Il faut aussi le couvrir avec des manches longues et un pantalon pour éviter les coups de soleil. Il existe également des crèmes solaires bio. Pensez aussi à bien hydrater bébé. En montagne, l’air est plus sec qu’en plaine, donc il faut donner à boire plus souvent à son enfant.

Ensuite il faut bien se renseigner sur l’altitude, les médecins conseillent de ne pas faire monter son nourrisson à plus de 1 500 mètres d’altitude avant 15 mois. Les avis sur le sujet divergent un peu, vous pouvez vous rapprocher de votre pédiatre si vous avez un doute. Quelques précautions sont tout de même à prendre, même si l’altitude est respectée. En effet, il faut monter doucement en voiture, les rapides variations d’altitude peuvent provoquer des otites chez les petits. Faites une pause tous les 300 mètres. Pendant les pauses, donnez à boire à votre enfant (la déglutition permet une décompression des tympans).

Le temps d’adaptation peut parfois être difficile en montagne, bébé sera plus agité que d’habitude ou dormira beaucoup, mais normalement au bout de 2-3 jours il se sera acclimaté à son nouvel environnement.

Vous vous rendrez assez vite compte que bébé aura beaucoup plus de gaz que d’habitude, rien d’inquiétant cependant. Ce phénomène est causé par la baisse de la pression atmosphérique : elle diminue avec l’altitude, alors que la pression interne reste la même, ce qui provoque une dilatation des gaz intestinaux. Des bonnes crises de rire en perspective vous attendent !

Concernant les activités, n’imaginez pas faire des randos de 4h, une petite balade sera la bienvenue mais de courte durée, le porte-bébé est bien pratique pour cela. Il faudra donc prévoir des activités douces, telles que balades, lecture, farniente en terrasse etc.

Si des membres de votre famille vous accompagnent, pourquoi ne pas leur laisser bébé quelques heures afin de  faire des activités plus intenses et pour prendre un peu de temps pour vous.

Voilà on vous a tout dit, n’hésitez pas à partager vos expériences avec nous et bon séjour !

La Team Bivouvou

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *