Rose et Ernest, une mamie et un papi modernes ultra connectés !

Rose et Ernest, une mamie et un papi modernes ultra connectés !

Rose est une jeune grand-mère de 72 ans. Elle est originaire de Caen et partage sa vie entre la capitale normande et Dijon où vit Ernest, son compagnon depuis quelques années. Rose et Ernest passent donc une partie de l’année à Caen, l’autre à Dijon.

Rose n’a pas la chance d’avoir sa famille souvent auprès d’elle. Son fils vit en effet à Caen avec ses deux enfants, mais sa fille vit à Montauban avec son fils. Enfants et petits enfants ont donc peu d’occasions de voir leur grand-mère. Les vacances n’y suffisant pas, très rapidement, les nouvelles technologies se sont imposées comme un moyen pour Rose de garder un contact fréquent avec ses petits enfants, les voir grandir, sans pour autant renoncer à sa vie personnelle.

Bivouvou s’est entretenu avec Rose et Ernest, ces grands-parents du XXIème siècle.

Bivouvou : Rose, ce n’est pas banal à 72 ans d’être une mamie autant « connectée » ! Racontez-nous comment vous y êtes arrivée et comment cela se passe dans votre organisation.

Rose : détrompez-vous ! J’ai de plus en plus de copines de mon âge qui s’y mettent ! C’est un peu obligatoire de nos jours si on veut garder le contact avec nos enfants et voir grandir nos petits enfants. La société et le monde du travail d’aujourd’hui font que les enfants sont obligés de partir parfois loin et quitter le reste de leur famille. Ce n’est pas toujours de gaîté de cœur, mais du coup on s’adapte. J’ai organisé ma vie entre Caen et Dijon. Où que je sois, je peux garder le contact avec le reste de la famille avec qui nous avons établi, sans le savoir, des rituels Skype. Le dimanche après-midi avec ma fille et mon petit fils à Montauban et, lorsque je suis à Dijon, le mercredi après-midi avec mon fils et ses deux enfants.

Bivouvou : Rose, comment avez-vous réussi à maîtriser les outils informatiques ?

Rose : ce sont mes enfants et mes petits enfants qui m’ont initiée. Voyant que l’éloignement géographique nous isolait les uns des autres, mes enfants m’ont offert un ordinateur, un micro et une webcam et me l’ont installé à la maison. Ils m’ont tout expliqué et m’ont laissé une sorte de mode d’emploi. On s’appelle quelques heures avant pour fixer une heure de rendez-vous et ensuite on se connecte. Et puis à la mairie, ils organisent des cours d’informatique gratuits pour les personnes âgées ! Finalement après un peu d’entraînement, c’est assez simple ! Tellement pratique que pour voyager léger, je me suis même offert une tablette !

Bivouvou : Ernest, cela ne vous a-t-il pas donné envie de vous y mettre aussi ?

Ernest : si évidemment ! Mais voyant que Rose se débrouillait très bien avec ces outils,  je n’ai pas eu le courage d’apprendre à m’en servir moi-même. Donc lorsqu’elle discute avec ses enfants et petits enfants et j’en profite juste après pour parler avec les miens. Ils vivent aussi très loin et j’avoue que ça a bien facilité nos relations, même si ça ne remplacera jamais la grande fête de famille annuelle où nous sommes tous rassemblés !

Rose : oui, en plus, le plus jeune de ses petits fils va bientôt partir en Chine pour ses études, alors la webcam n’en a pas fini avec nous !

Nous remercions Rose et Ernest pour cet entretien et leur souhaitons plein de bonheur.

La Team Bivouvou

Crédit photo : Tuxboard

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *